Le chien est notre compagnon depuis tant de décennies qu’il est devenu au fil du temps un membre de la famille à part entière, un ami, un confident. A côté de cela, nous lui demandons d’être un vrai chien , bon gardien , d’aboyer face à un étranger, de ne pas attaquer et surtout de ne pas mordre.

Sa présence à nos côtés l’oblige à s’adapter constamment aux contraintes de vie que nous lui imposons.


A tel point qu’on en oublie parfois que c’est un chien, animal social, avec des besoins de chien, une façon bien à lui de nous faire savoir que certaines choses lui conviennent mieux que d’autres, qu’il lui arrive d’avoir peur, ou bien que menacer est sa façon de nous montrer son désaccord.

Ses règles de vie sont propres à son espèce et ne correspondent pas obligatoirement aux nôtres.

Nos toutous, aussi, éprouvent souvent des difficultés à comprendre nos attitudes contradictoires, nos phrases beaucoup trop longues, ainsi que nos colères injustifiées .


Lorsque les problèmes s’installent, les conséquences sur la famille ne sont pas négligeables car l’incompréhension mutuelle fait, bien trop souvent, naître des conflits et des tensions qui pourraient être évités.

Si les propriétaires désemparés ne trouvent pas de réponses à leurs problèmes, le risque de voir le chien abandonné ou mis à mort dans les cas les plus graves comme les morsures, est malheureusement bien réel.


Ces réponses: le comportementaliste peut vous les apporter et vous permettre ainsi de restaurer des relations harmonieuses avec votre animal de compagnie. Par les explications qui vous seront données, vous apprendrez à mieux connaître votre chien ,mieux le comprendre et vous faire comprendre aussi.

 

Sophie BARRIERE

Comportementaliste en Charente (16)

Spécialiste de la relation homme / chien

Pourquoi faire appel à un comportementaliste ?
Qu’est-ce qu’un comportementaliste ? Son rôle ?

Le métier de comportementaliste a été crée, il y a plus de 20 ans, afin d’aider les propriétaires de chiens à établir ou rétablir une relation harmonieuse avec leur animal.

Le rôle de ce spécialiste des relations entre la famille et le chien, est en premier lieu de: conseiller.

Ses connaissances en éthologie ( comportement social du chien familier ), en psychologie ( approche systémique ), en communication Homme/ Chien, et bien d’autres domaines, en font l’interlocuteur et le partenaire privilégiés à consulter, lorsque les interactions avec l’animal se compliquent.


Le comportementaliste n’agit en aucun cas sur le chien, de manière directe, mais va considérer la situation problématique de la famille avec son animal, comme un trouble de la communication.

En effet, si le chien produit des comportements gênants et incompréhensibles pour ses maîtres, c’est qu’il est, le plus souvent, soumis involontairement, à des situations ambiguës et génératrices d’anxiété pour lesquelles il ne trouve pas de réponses adaptées.


Lequel d’entre nous n’a jamais été confronté un jour à une réaction inattendue de la part de son chien ?

Menaces, conduites agressives, malpropreté, fugue, destruction, peur ... ne sont pour l’animal que des moyens de communiquer, et nous, Humains, avons beaucoup de mal à les comprendre.

“ VOUS NE COMPRENEZ PLUS VOTRE CHIEN ? SES REACTIONS SONT inhabituelles ?
la situation vous inquiète ?”
    Un comportementaliste PEUt VOUS AIDER.

En tout premier lieu, vous avez peut-être des questions sur ce nouveau métier encore peu connu ?

Voici quelques explications sur cette activité que j’ai choisie d’exercer par amour pour nos amis à 4 pattes.

Des métiers et des approches complémentaires
  1. ATTENTION, le comportementaliste ne peut et ne doit en aucun cas se substituer au vétérinaire, là n’est pas son rôle.

C’est pour cela qu’il doit s’assurer avant tout entretien, que l’animal est en bonne santé et qu’un vétérinaire a vu le chien récemment. En effet, certaines pathologies organiques peuvent entraîner des modifications du comportement, et seul, ce professionnel de la santé animale a les compétences et les moyens de diagnostiquer, traiter, soulager nos amis à 4 pattes.


  1. Le comportementaliste n’est pas non plus un dresseur ( ou éducateur ).

Le dresseur est là pour guider les propriétaires dans le contrôle du chien en toute circonstance. Il utilise le conditionnement basé sur les lois de l’apprentissage ; les positions de base: assis, couché, le rappel, la recherche en décombres, la recherche utilitaire... sont du ressort du dressage.


  1. Ces 3 métiers doivent néanmoins rester en contact permanent  car ils sont complémentaires.


Envoyez-moi un message